null
  • Actualités
  • Seminaires
  • D'une durée de 6 mois à partir de mars / avril 2018, l'objectif du stage proposé est de retracer la trajectoire socio-écologique de la vallée alpine de la Haute-Romanche, en mettant l'accent sur les périodes de transition et de rupture d'une part et l'évolution des interactions homme/nature en réponse à ces changements d'autre part.
  • Séminaire annuel
    le 1 mars 2018
    Le 1er mars se tient le séminaire annuel Trajectories à la MSH sur le campus de St Martin d'Hères de 9h à 16h30. La matinée sera consacrée aux retours sur l'année 2017. L'après-midi lancera des réflexions transversales ayant pour vocation de perdurer tout au long du projet autour des questions suivants : Socio-écosystèmes, Construction des trajectoires / Point de bascules et rupture, Évènements extrêmes & Observation multidisciplinaire et science participative.
  • Conférences "ESS et transition"
    le 5 février 2018
    Dans le cadre de son cycle "transitions en discussion", l'équipe Villes et Territoires du laboratoire PACTE a le plaisir de vous convier aux conférences de Mme Richez-Battesti et Mme Artis qui auront lieu le 5 février de 13h à 15h en salle des actes, cité des territoires, Grenoble.

Retracer et anticiper les trajectoires des sociétés alpines en lien avec leur environnement

Le projet TRAJECTORIES s’intéresse aux enjeux du développement territorial soutenable, notamment face au changement climatique. En tant que socio-écosystèmes marginaux, les régions de montagne sont potentiellement très vulnérables. Pour autant, la longue histoire de leur variabilité environnementale et leur statut économique et social marginal en font des cas exemplaires pour comprendre l’adaptation et la coévolution entre les sociétés humaines et leur environnement, avec des enseignements possibles pour d’autres régions.


Le projet vise à favoriser l’émergence d’une méthodologie innovante et interdisciplinaire, à travers les croisements entre sciences de la nature, géosciences, sciences de l’ingénieur et sciences humaines et sociales. Chaque Work Package est co-animé par des chercheurs de domaines disciplinaires éloignés, de même que la plupart des directions de thèse. La production de trajectoires socio-écologique intègrera les apports des sciences sociales et sciences de l’environnement avec l’aide des sciences de la modélisation.