Vallée de la Maurienne

La vallée de la Maurienne est la plus longue vallée alpine française, avec environ 110 km de long. Située en Savoie, elle se caractérise par une présence industrielle assez importante, une activité pastorale bovine dédiée notamment à la production de fromage Beaufort, l’accueil d’ovins en transhumance, et une activité touristique hivernale (sports d’hiver) et estivale (vélo, randonnées). La Haute Maurienne est adossée au Parc National de la Vanoise.


Le projet Trajectories s’implique de façons très variées en Maurienne. Des travaux sont menés sur le métabolisme du territoire, en s’intéressant aux principales activités structurantes. Un travail important est mené également concernant le lien entre activités humaines et services écosystémiques. Plusieurs travaux explorent également les relations passées entre sociétés humaines et environnement.

Chercheur référent  :  Nicolas Buclet (PACTE) 

Travaux en lien :

  • Beaumet, Julien
    High-resolution simulation of the Alpine climate between 1850 and 2050
    WP3 Postdoc
  • Bevione, Michela
    Socio-ecological issues, territorial metabolism, wealth creation: application to the Maurienne Valley
    WP3, WP1 PhD student
  • Blanchet, Claire
    Combination of pollen and lacustrine DNA markers to develop reconstructions of the trajectories of mountain socio-ecosystems
    WP4 PhD Student
  • Elleaume, Nicolas
    Adaptation of the socio-ecosystems of the Maurienne Valley (Savoie) to global climate change from the perspective of ecosystem services
    WP5 PhD Student
  • Grosinger, Julia
    Analysis of interactions between society and nature: integration of ecosystem services in wealth creation in Maurienne
    WP3 – WP4 PhD Student
  • Lachello, Raphaël
    The forest after and before industry: Forest and society in Lower Maurienne in an industrial middle (second half of the 19th century)
    WP4 PhD student in contemporary history
  • Zgheib, Taline
    Backward trajectories of avalanche risk resulting from climatic and socio-environmental changes on selected hot spots of the French Alps
    Doctorante WP3 – WP4

Publié le 6 juin 2019