null
  • Actualités
  • Seminaires
  • Les modifications historiques des équilibres en types de couverture des sols (agricole, urbain touristique, urbain industriel, forêt) dans le bassin versant de la Maurienne influencent sur sa capacité à assurer les services indispensables aux populations qu'il abrite. Cette dynamique du territoire est sous-tendue par les évolutions socio-économiques et politiques, dont le développement récent d’initiatives pour faire face au changement climatique. En vue de comprendre comment ces nouvelles politiques ont interagi avec les systèmes écologiques et sociaux (SES) qui composent ce bassin versant, aux échelles locale et régionale, cette thèse a pour objectifs de : (i) tracer l’histoire des interactions entre institutions, acteurs et écosystèmes depuis les années 50 ; (ii) décrire les trajectoires socio-écologiques qui en résultent en termes de services écosystémiques ; (iv) construire avec les acteurs des trajectoires d’adaptation au changement climatique attendu.
  • Mélanie Marcuzzi et Enora Bruley ont gagné, respectivement, le 1er et 3ème prix de la session poster du 4th Sustainable Summit Conference.
  • Séminaire WP3 Incertitudes
    le 22 mai 2018
    Dans le cadre du WP3, Clémentine Prieur et Anne-Catherine Favre ont organisé un séminaire portant sur les incertitudes.

Retracer et anticiper les trajectoires des sociétés alpines en lien avec leur environnement

Le projet TRAJECTORIES s’intéresse aux enjeux du développement territorial soutenable, notamment face au changement climatique. En tant que socio-écosystèmes marginaux, les régions de montagne sont potentiellement très vulnérables. Pour autant, la longue histoire de leur variabilité environnementale et leur statut économique et social marginal en font des cas exemplaires pour comprendre l’adaptation et la coévolution entre les sociétés humaines et leur environnement, avec des enseignements possibles pour d’autres régions.


Le projet vise à favoriser l’émergence d’une méthodologie innovante et interdisciplinaire, à travers les croisements entre sciences de la nature, géosciences, sciences de l’ingénieur et sciences humaines et sociales. Chaque Work Package est co-animé par des chercheurs de domaines disciplinaires éloignés, de même que la plupart des directions de thèse. La production de trajectoires socio-écologique intègrera les apports des sciences sociales et sciences de l’environnement avec l’aide des sciences de la modélisation.