Buclet, Nicolas

Développement de l'écologie territoriale via la modélisation des flux de richesse à l'échelle de la Maurienne
Professeur des Universités
Dans le cadre de l'écologie territoriale, un enjeu scientifique consiste à affiner les méthodes de représentation du métabolisme d'un territoire. Le métabolisme permet à la fois de représenter le fonctionnement passé et présent d'un territoire et ce que pourrait être le fonctionnement de ce territoire en fonction de l'élaboration de scénarii pour 2050. Il s'agit notamment de coupler la mesure de flux physiques avec les jeux d'acteurs à l'origine de la circulation de ces flux. Il s'agit également de donner une mesure qualitative de l'apport des diverses catégories de ressources (écosystémiques, patrimoniales, monétaires, infrastructurelles, cognitives...) au fonctionnement du métabolisme en comprenant plus finement l'articulation entre celles-ci.
Nicolas Buclet mène ce travail au coeur de Trajectories, notamment par la co-direction des thèses de Michela Bevione (avec Pierre-Yves Longaretti) et Julia Grosinger (avec Sandra Lavorel), mais également en co-animant (avec Pierre-Antoine Landel) un atelier sur le patrimoine de la vallée de la Maurienne avec les étudiants du master IDT² (IUGA) et avec l'aide de collègues travaillant sur la circulation des richesses produites par le territoire (par l'industrie ou le tourisme).

Publié le 26 février 2019