Laviron, Xavier

Intégration des mécanismes de co-existence, des traits et de la phylogénie pour prédire la trajectoire future des plantes dans les Alpes européennes
Doctorant WP3

Ma formation

J'ai effectué un master d'écologie à l'Université de Bourgogne, durant lequel j'ai travaillé sur l'assemblage des communautés adventices.

Intégration dans le projet Trajectories

Durant cette thèse, je vais notamment tester le potentiel des JSDM (Joint Species Distribution Models) pour prédire l'évolution de la flore dans les Alpes. Ces nouvelles méthodes statistiques fournissent un cadre intéressant à l'étude des communautés en permettant de modéliser la distribution des espèces selon des facteurs environnementaux (altitude, température, etc.) tout en prenant en compte la variation jointe de l'ensemble des espèces présentes. Les interactions biotiques étant supposées jouer un rôle important dans l'assemblage des espèces, leur prise en compte devraient permettre d’améliorer la prédiction de l'évolution des communautés.



Publié le 16 mai 2019